Aubrac, le temps de l’estive