Aubrac, les burons, panoramiques

Les burons de l’Aubrac, destinés à la traite durant la période de l’estive, ont été bâtis entre le 17ème et le 19ème siècle. Initialement de simples cabanes couvertes de branchages, leur construction évolue pour devenir de solides édifices maçonnés couverts d’un toit en lauzes. A la fin du 19ème siècle, l’Aubrac comptait plus de 300 burons en activité où était produit le fromage. Ils étaient il y a encore peu de temps quasiment tous en ruines ou à l’abandon, victimes de la dureté du travail, des guerres et du dépeuplement. Toutefois, quelques-uns ont été brillamment restaurés ces dernières années afin de se voir offrir une nouvelle vie. Souvent isolés au coeur de leur Montagne, ils font partie des paysages et du patrimoine de l’Aubrac, apparaissant au détour d’un chemin ou derrière la crête d’une colline.